par Charlotte Saric.

 

Rencontre avec Sarah Lavoine et David Lucas à l’occasion de l’ouverture de leur lieu bordelais.

beau-bon-bordeaux-Une si belle amitié

Oublions les poncifs qui veulent  que l’harmonie de couple ce soit de regarder dans la même direction, c’est davantage poser son regard de la même façon et au même endroit, en l’espèce sur ce splendide immeuble de la place des quinconces, nouvel écrin du projet du duo : un espace où l’on se sent bien. A la fois boutique et coin atelier Sarah Lavoine et salon de coiffure David Lucas, créé et pensé à quatre mains (en un temps record, seulement trois mois de travaux) parce qu’ils ont « les mêmes goûts, le même style, les mêmes envies et la même clientèle. » Une façon de penser la relation client avec respect (il est inconcevable pour David de ne pas respecter les heures de RDV ou de faire attendre) où le conseil et l’écoute sont les pierres philosophales sur lesquelles a été bâti cette boutique.

Ils parlent de concert et partagent les mêmes souvenirs attachés à la région, les soirées à l’exotic bobo clubde la Teste pendant l’adolescence alors qu’à l’époque ils ne se connaissent pas encore. C’est à Paris que ces deux enfants de la région, l’une par le cœur et l’autre par le sol, vivent leur coup de foudre amical, de ceux qui en réalité  élargissent la notion de famille. Des valeurs fortes qui se retrouvent dans ce concept store, où ils ont œuvré pour que l’on « se sente comme à la maison, qu’il y ait de la chaleur » –c’est pour cela qu’ils ont gardé à l’intérieur la pierre blonde de la région, « qu’il y ait une âme » et si les superbes miroirs désignés par Sarah et qui ornent la partie salon sont le reflet de la leur, nul doute que Bordeaux a trouvé le lieu qui lui manquait.

Si Sarah n’avait qu’un seul conseil à donner pour rendre un intérieur plus chaleureux c’est « de se faire confiance… et oser la couleur ». Tiens, en parlant couleur c’est une transition toute trouvée pour interroger David sur sa recommandation à lui, et dans un éclat de rire qui fait écho à sa gentillesse, sa simplicité, son charme et sa courtoisie, de dire « avoir le bon numéro… le mien ! »

Le bon numéro sis au 3 place des Quinconces.

Laisser un commentaire