par Guillemette Bardinet

 

beau-bon-bordeaux-Quitter Paris pour Bordeaux : ce qui t’attend ! 

Comme tu vas le découvrir en t’en éloignant, Paris est le dernier village de France. En province la voiture règne en maitre, le petit commerce se meurt : les merceries, drogueries, papèteries et autres pressings disparaissent les uns après les autres, les commerces de bouche se font plus rares, le PVC remplace les charmantes devantures en acier ou bois, les assureurs chassent les bistrots. Le petit noir au zinc a du souci à se faire. Les grandes surfaces n’ont pas encore investi Paris centre, le petit cordonnier y survit, même si la Zadiguévoltérisation de certains quartiers parisiens laisse présager la fin du répit. Tu as cru quitter la grande ville pour une ambiance village, erreur !!! Sans voiture à Bordeaux point de salut car le bonheur est dans la capacité à s’échapper. Et puis la ville est étendue, la Métropole est vaste, et le travail ou les loisirs et équipements se vivent à l’échelle de la métropole voire du département, pas toujours desservi. Le réseau des transports métropolitains est incomparable au réseau de ton métro, certes déprimant mais ultra performant !

Pour l’ambiance village dans la ville, quelques exceptions sont à noter, et ce sont tes lieux de prédilection, y résider va devenir ton obsession ! J’ai cité les Chartrons….. A suivre !

Conseil BGV : Je te l’aurais dit moi qu’il n’y a pas que les chartrons qui ont une place et des commerces sympas. En plus les chartrons c’est bien si tu travailles au Nord, sinon pour s’en dégager c’est l’enfer. Ensemble on va raisonner à l’échelle de la métropole !

 

Laisser un commentaire