Une personnalité bordelaise nous confie ses coups de cœur culturels, par Nathalie Vallez.

Après un 1er roman très remarqué L’effacement (lauréat 1er roman de Chambéry et {métro} Goncourt) Pascale Dewambrechies continue de tracer son sillon en littérature.

beau-bon-bordeaux-Le profil culture de Pascale Dewambrechies
L’héroïne de ce nouvel opus, Eva, est une femme indépendante et forte. Pourtant, sa passion amoureuse pour Dimitri, en qui elle avait cru reconnaître son alter ego, va la confronter à la désillusion et la maladie.

Pour Eva, la quête de soi la poussera dans ses derniers retranchements Juste la lumière lumineux !

beau-bon-bordeaux-Le profil culture de Pascale Dewambrechies

 

beau-bon-bordeaux-Le profil culture de Pascale Dewambrechies
Mon roman
« J’aime beaucoup les textes courts de Michèle Lesbre. Dans Chère Brigande elle part sur les traces de son personnage Marion de Faouët, une sorte de Robin des Bois du XVIIIe siècle. L’écriture est magnifique, et c’est d’une sobriété remarquable ».
Chère Brigande et aussi Victor Dojlida une vie dans l’ombre de Michèle Lesbre (Editions Sabine Wespieser)

 

beau-bon-bordeaux-Le profil culture de Pascale Dewambrechies
Mon beau livre
« J’ai beaucoup aimé ce recueil de photos de sables. C’est comme une série de tableaux abstraits commentés avec brio par Chantal Detcherry ».
Sables de Michel Barrière et Chantal Detcherry (Editions Passiflore)

 

beau-bon-bordeaux-Le profil culture de Pascale Dewambrechies
Mon film
« Je suis une inconditionnelle de l’univers incroyable de Jim Jarmush. Bien entendu, j’ai adoré son dernier film Paterson. Ce chauffeur de bus qui écrit des poèmes c’est d’une grande poésie, mais décalée ! ».
Paterson de Jim Jarmush, sortie le 21 décembre 2016

 

beau-bon-bordeaux-Le profil culture de Pascale Dewambrechies
Mon spectacle
« Je vais régulièrement au TNBA dont j’apprécie les créations contemporaines. La dernière pièce qui m’a beaucoup marquée c’était Scènes de vie conjugale un sujet pourtant difficile mais mis en scène avec beaucoup de sobriété. J’attends avec impatience de découvrir Rouge décanté » la mise en scène d’un texte puissant.
Rouge Décanté TNBA, du 14 au 18 mars 2017.

 

beau-bon-bordeaux-Le profil culture de Pascale Dewambrechies
Mon lieu culturel
« Sans hésiter le rocher de Palmer. Pour l’âme du lieu, pour sa volonté de créer du lien. On pourrait l’appeler la main tendue ».
Le Rocher de Palmer, Cenon https://lerocherdepalmer.fr/
copyright photo: David Bross
beau-bon-bordeaux-Le profil culture de Pascale Dewambrechies
Mon exposition
« J’attends avec impatience de découvrir les toiles exposées par Stéphane Hazera à la station Ausonne. J’ai été très marquée par l’expo Cy Twombly à Beaubourg. Ce travail minimal de graphisme… C’est comme ça je voudrais écrire. En dire le minimum pour que le lecteur s’approprie le texte ».
Stéphane Hazera, Regards croisés. Station Ausonne, du 11 au 31 mars 2017.

 

Laisser un commentaire