par Charlotte Saric

La Nuit Américaine ce n’est pas qu’une idée truffienne, fantasmée sur cellulose, c’est aussi la réalité d’un interlude de dépaysement, avec vue imprenable sur la Garonne.

 

beau-bon-bordeaux-Les Refuges Périurbains

Depuis 2010, à l’initiative de Bruit du Frigo en collaboration avec Zébra 3/BuySellf, soutenus par la Métropole et gérés par les communes hôtes, 9 refuges périurbains invitent à (re)découvrir  les communes de la métropole, en offrant, pour une nuitée, un habitat différent. Qu’il s’agisse de la Nuit Américaine à Bassens, du Nuage à Lormont, du Tronc Creux à Pessac, ou le petit dernier le Haut Perché au Haillan, les 9 refuges qui s’égrainent autour de la CUB, fonctionnent sur le même principe : « une expérience extraordinaire dans un lieu ordinaire »… tout autant qu’une expérience ordinaire dans un lieu extraordinaire.

Car ces neufs refuges sont autant d’œuvres d’art et de démonstrations architecturales qui font, de cette nuit insolite, une parenthèse dépaysante et inédite dans sa propre ville.  Bien qu’ils soient sommaires (ni eau, ni électricité) ces refuges réinventent une forme de camping plus original que trois étoiles.  Il y a cependant toujours une table et des chaises, pour pouvoir pique niquer avant de s’endormir à la belle étoile ; imaginez-vous sur l’un des trois hamac double du refuge éponyme, au cœur du parc Mandavit à Gradignan. C’est simple, c’est génial. Et c’est dingue, c’est gratuit !

Que l’on soit en famille, entre amis ou en amoureux, c’est une expérience unique, un voyage sur place, un cadeau de la métropole qui se réserve en début de mois pour le mois suivant.… allez, maintenant que cet article est terminé, foncez sur le site pour réserver votre nuit insolite.

beau-bon-bordeaux-Les Refuges Périurbains

Laisser un commentaire