par Charlotte Saric

Et avant cela, j’avais testé pas mal d’accessoires de tête, sans grand succès. La casquette, trop sportwear, m’obligeait à arborer cette coiffure années 80, à savoir la queue de cheval coincée à l’arrière de la casquette. Le bonnet, trop collé, me forçait à laisser mes cheveux détachés alors que précisément ces jours là, j’avais envie d’un bun. Quant au chapeau, s’il n’avait pas de contre indications capillaires, avait lors de mes déplacements en vélo, une trop grande prise au vent pour être véritablement pratique. Oui je le concède, je ne suis pas suffisamment habile pour tenir mon chapeau d’une main et le guidon de l’autre.

Pourquoi donc m’évertuer à valoir parer ma tête d’un quelconque accessoire ? Parce que à l’instar du diadème, c’est mon côté royal, et qu’en conséquence cela confère un port de tête altier. Mon bonheur je l’ai trouvé quand j’ai découvert monfichu. On a évoqué mon absence d’habileté pour manier un guidon d’une main, imaginez-moi alors capable de nouer avec dextérité une étoffe de tissu … problème inexistant grâce à monfichu qui après avoir testé plusieurs prototypes est parvenu à proposer un modèle qui se noue en un tournemain, qui est réalisé avec des tissus qui ne glissent pas, ont de l’apprêt et qui surtout sied à toutes les formes de visages. En plus, avec la vingtaine de modèles proposés pour cette collection, je trouve forcément un tissu (ils sont tous haute-couture) qui puisse être élégant ou casual ou sexy ou  classique, qui match avec n’importe laquelle de mes tenues.

Je suis donc maintenant la comtesse à vélo.

Et pour vous aussi vous emparer de cet accessoire dont on se pare, on suit monfichu sur Instagram et l’on peut contacter les deux créatrices Laetitia et Julie sur monfichu@gmail.com et aux 06 82 90 26 01 / 06 64 37 44 32

Laisser un commentaire