par Solène Roy

Le Taquin, un bistrot vintage à l’ambiance chaleureuse et conviviale. Les assiettes se situent entre tapas et bistronomie: un vrai plaisir et de la générosité en bouche. Le Taquin c’est surtout une histoire d’amitié. En coulisse, on retrouve Marie, Quentin et Hadrien, un trio soudé et plein d’idées savoureuses. Rencontre avec Hadrien Lavaud l’un de ces trois mousquetaires en veste blanche.

beau-bon-bordeaux-Hadrien Lavaud, les doigts de fée du restaurant Le Taquin

Parle-moi de ton parcours, comment et pourquoi as-tu choisi Bordeaux ?

beau-bon-bordeaux-Hadrien Lavaud, les doigts de fée du restaurant Le TaquinJ’ai étudié dans une école hôtelière de la banlieue parisienne avec Quentin l’un de mes acolytes de cuisine. Après ça, j’ai travaillé à Birmingham puis à Barcelone. J’ai ensuite, découvert l’Asie, dont un an à Java en Indonésie, dans l’hôtel-restaurant de mon oncle. Je suis revenue à Paris pour travailler au Royal Monceau avec Roberto Rispoli. J’y ai alors, rencontré Marie ma partenaire de vie et de cuisine, spécialiste de la pâtisserie. Il y a 5 ans, on a souhaité déménage. La situation géographique et la qualité de vie à Bordeaux nous ont décidés ! J’ai commencé au comptoir de Cuisine avec Kengji Wongsodikromo. On a rencontré Fab à Darwin alors qu’il était directeur de salle au Mama Shelter, on est devenu très amis. L’idée a donc germé chez chacun de nous de monter notre propre restaurant. C’est, comme ça que Le Taquin est né !

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ton métier ?

J’aime la créativité et le partage autour de mon métier. Je suis en recherche constante de nouveautés, il n’y a pas de limite. A bordeaux, les échanges entre les chefs sont plus faciles et plus vrais. On va tous dans la même direction. Il y a un effet de nouveauté qui reste, c’est stimulant !

beau-bon-bordeaux-Hadrien Lavaud, les doigts de fée du restaurant Le Taquin

Quel quartier de Bordeaux te correspond le plus ?

J’habite le quartier calme et très agréable de Saint-Seurin. Mais c’est vrai qu’avec mon travail, je sors beaucoup à Saint Michel, avec le marché et la place de l’église. C’est un quartier populaire où la mixité ethnique facilite les échanges. C’est un quartier convivial, très épicurien.

Quelles sont tes adresses fétiches à Bordeaux ?

Je ne vais jamais au même endroit tant il y a de choix à bordeaux. Il s’agit donc plutôt des coups de coeur actuels. Le dernier restaurant que j’ai testé c’est « Le Hâ » de Grégoire Rousseau, une belle adresse et un très bon rapport qualité/prix. Mon adresse shopping, c’est la rue Saint-James et sa boutique de chaussures « Rayon Frais ». En tant que jeune papa, j’aime le Parc Bordelais et la base sous-marine! Je suis devenu fou d’escalade alors si je devais conseiller une bonne adresse détente, ça serait « Arkose » qui dispose aussi d’un restaurant avec des brunchs sains et tournés vers le bio.

Comment décrirais-tu Bordeaux en 3 mots ?

« Evolution » Depuis que je suis là, la ville a beaucoup changé. Ici, il y a toujours quelque chose de nouveau! « Pluie » J’ai été étonné qu’il pleuve autant à Bordeaux, on ne m’avait pas prévenu! « Soleil » Dès qu’il y a un rayon de soleil, tu te sens en vacances, la ville est très agréable par beau temps.

Quelles évolutions aimerais-tu voir à Bordeaux ?

En 5 ans, Bordeaux a beaucoup évolué culinairement parlant. Il faut que l’on reste dans cette dynamique. Par contre, le trafic routier est infernal à Bordeaux! Le problème majeur est le ramassage des poubelles! Il faut une meilleure organisation. Les poubelles n’ont pas la taille adaptée et les sacs hors des bacs ne sont pas ramassés!

Aurais-tu une recette à nous faire partager ?

beau-bon-bordeaux-Hadrien Lavaud, les doigts de fée du restaurant Le Taquin

Je n’ai pas de recette préférée, j’y vais plutôt au feeling. Actuellement, c’est l’Assiette d’asperges!

Disposer un sablé au parmesan dans votre assiette, puis, ajoutez un espuma d’asperges au siphon. Faites blanchir les asperges blanches et vertes 4 minutes à l’eau bouillante avant de les refroidir à l’eau glacée. Arrosez-les d’huile d’olive et assaisonnez de fleur de sel et poivre. Disposez-les par-dessus, avec des copeaux d’asperges à la mandoline pour donner un aspect graphique et du volume. Saupoudrez de parmesan, servez et dégustez!

Laisser un commentaire