par Solène Roy

Aux beaux jours, pour se détendre et profiter des plaisirs culinaires de la côte, on prend la direction du Cap-Ferret. On se croirait en bord de plage californienne ! Un décor maculé de blanc et de notes de turquoise nous transporte autant dans l’ambiance que dans l’assiette ! Le Sailfish Café propose une cuisine moderne et « beachy food » : du frais, du bon, du beau et du gourmand ! Rencontre avec le magicien, Brieuc Nicolas.

 

beau-bon-bordeaux-Brieuc Nicolas, le magicien du Sailfish Café

 

Je suis arrivé avec mes parents à Bordeaux, il y a 15 ans. Après être passé par le lycée hôtelier de Talence, j’ai travaillé , entre autres, chez Gravelier, l’Estacade, et le 7e péché. La région agréable, les nombreux restaurants avec leurs chefs passionnés me donnaient envie de rester pour y faire mes armes ! Après quelques années, je suis parti en Australie, où j’ai découvert la street-food typique et locale. Lorsque je suis rentré en France, on m’a proposé de faire l’ouverture du Sailfish Café. Entre mon envie de changer d’environnement et celle de relever un défi, je n’ai pas hésité !

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ton métier ?

Mon métier est très créatif, on est constamment en train d’apprendre et de faire évoluer ses techniques. La cuisine permet de réunir les gens autour de saveurs, et de créer des moments conviviaux et généreux. J’aime partager les recettes et mes plats comme Pierre-Maxime qui vient tous les week-ends au Sailfish Café pour réaliser des sushis devant nos clients !

Quel quartier de Bordeaux ou du Cap-Ferret te correspond le plus ?

A Bordeaux, je trouve que le cours du chapeau rouge représente très bien la ville, pour son architecture et son calme. Le quartier que je préfère est Mériadeck, encore calme, avec le tram et les commerces à proximité, Du côté du Ferret, c’est plutôt le bassin dans son ensemble qui me plaît. La présence de l’eau offre un superbe cadre de travail peu stressant. Cependant, j’ai besoin du dynamisme de Bordeaux car j’y ai ma vie sociale et ma compagne !

Quelles sont tes adresses fétiches ?

Je n’ai pas d’adresses préférées, mais je peux en conseiller certaines ! Le restaurant « Chez Dan » est une très belle adresse, où la cuisine est délicieuse et de qualité. J’apprécie les moments de détente entre amis sur le roof-top du « Mamashelter » avec une jolie vue sur Bordeaux. Pour m’évader, j’aime les grands espaces. Je trouve que le Bassin est vraiment agréable, une balade à L’Horizon ou à la Pointe ou encore grimper la Dune du Pyla. Enfin, l’enseigne du Sailfish, développe son beach-store, avec des articles de surf et de plage à shopper.

Comment décrirais-tu le Cap-Ferret en 3 mots ?

Mer : omniprésente ici bien sûr, elle permet de respirer et de se détendre ! On se sent facilement en vacances. J’ai besoin d’être près de l’eau.

Food : on a accès à tous les types de cuisines. De la dégustation d’huîtres aux maisons plus prestigieuses tout en passant par la beach food, le choix est très large.

Fête : on se sent bien ici, tout est réuni pour profiter des bons moments dans un cadre convivial. Ça rentre aussi dans la tradition du bien manger.

 beau-bon-bordeaux-Brieuc Nicolas, le magicien du Sailfish Café

Quelles évolutions aimerais-tu voir au Cap-Ferret ?

J’aimerais que l’on puisse avoir plus de monde sur les ailes de saison, pour faire fonctionner plus longtemps les commerces locaux.  Réussir à attirer les gens en basse saison, rendrait plus vivante la ville tout au long de l’année.

Aurais-tu une recette à nous faire partager ?

Pour bien finir un repas, je trouve qu’il faut terminer sur une note sucrée. C’est pourquoi je voudrais partager la recette de ma pavlova aux fraises. Faites une grosse meringue en forme de nid, que vous creusez au centre. Préparez une crème citronnée à base de mascarpone qui viendra remplir le nid. Déposez de généreuses tranches de fraises et accompagnez le tout d’un coulis fraise-framboise.

 

Crédit photo et propos recueillis par Solène Roy

Laisser un commentaire